La hiérarchie nobiliaire en Belgique est fixée par la loi du 12 décembre 1838 :

Duc
Il existe 5 familles ducales : d’Arenberg, Beaufort Spontin, Looz-Corswarem, d’Ursel et Croÿ. Sous l’Ancien Régime le titre de duc était supérieur à celui de prince – d’où la demande du prince d’Ursel de recevoir plutôt le titre de duc. En 1816, après la Révolution et l’Empire, le roi des Pays-Bas rétablit la noblesse et le titre de prince passe au-dessus du titre de duc. En Belgique contemporaine, le prince a la préséance sur le duc, cependant les chefs de certaines familles princières sont ducs.

Prince
Il existe 10 familles princières : d’Arenberg, Béthune Hesdigneul, Chimay, Croÿ, Habsbourg Lorraine, Ligne, Lobkowicz, Merode, Swiatopolk-Czetwertynski et Wellesley (princes de Waterloo).

Marquis
Il existe 10 familles portant ce titre : d’Assche, Beauffort, Imperiali, Parc, Radiguès, Ruffo, Trazegnies, Wavrin, Westerloo (titre porté par l’aîné des princes de Merode) et d’Yve.

Comte
Il existe environ 85 familles portant ce titre dont les plus anciennes portant celui de Comte du Saint-Empire telles que les d’Ansembourg, Borchgrave, Limburg Stirum, d’Oultremont et d’Ursel parmi d’autres.

Vicomte
Il existe environ 35 familles portant ce titre.

Baron
Il existe environ 325 familles portant ce titre.

Chevalier
Il n’y a pas d’équivalent féminin et il existe environ 120 familles portant ce titre.

Écuyer
Le titre ne se porte pas en français et il signifie l’appartenance simple à la noblesse pour environ 500 familles.